L'avis des blogueurs et des lecteurs

 
 
Boojum- L’animal littéraire - article de Sylvain Bonnet
 
« D’une lecture très agréable, Pour le plaisir et pour le pire permet de revivre la belle époque et ses aristocrates, un monde enfoui sous les décombres des deux guerres mondiales, à l’instar du fameux palais rose détruit en 1969. »
Lire l’article en ligne
 
Le Boudoir de Madame : "Une épopée"
 
« Sérieux, assidu, passionné pour la politique », voilà, comme le notera Léon Daudet, celui qui se cache derrière l’autre Boni, vu comme « un homme frivole, un élégant mondain, unique‐ ment occupé de ses chaussettes de soie, de ses cravates et de ses étincelants chapeaux.
Si je cite en introduction ce passage de « Pour le plaisir et pour le pire » qui brosse l’histoire d’un couple improbable, c’est pour d’em‐blée couper court encore aujourd’hui à l’image réductrice que l’on projette sur Boni de Castellane : un aristocrate profiteur , jouisseur...la vérité est plus complexe que cela ! »
Lire l’article en ligne
 

 

 


 

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site web et votre expérience d'utilisation. Les cookies utilisés pour le fonctionnement essentiel de ce site ont déjà été configurés. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

  I accept cookies from this site.
EU Cookie Directive Module Information