L'avis des blogueurs et des lecteurs

BLOGS

•Blog des Hôtels Littéraires : Entretien avec Laure Hillerin par Hélène Montjean

Blog interligne d’Armelle Barguillet Hauteloire : "Mené de main de maître, le récit de ces vies conjuguées où l’une se grandit dans l’effacement, l’autre dans l’inspiration, nous démontre qu’il y eût dans l’œuvre proustienne ... un côté de chez Céleste." Lire l'article en ligne

Blog Parisdiaryby laure : "Céleste Albaret is decrypted..."

 

LIBRAIRIES

• Librairie La Procure : « Dans le sillage de ses précédents livres sur la Comtesse de Greffulhe et Boni de Castellane, Laure de Hillerin nous offre une biographie rigoureuse et savoureuse d'une dame de compagnie pas comme les autres. »

• Présentation de A la recherche de Céleste Albaret sur la chaîne Youtube de la Librairie La Procure

 

 

LECTEURS (cités par ordre alphabétique)

Merci à tous mes lecteurs pour leurs éloges qui me vont droit au cœur et m'encourgent à continuer...

  • « J’ai été captivée de la première à la dernière page. Trois livres en un, chacun indispensable à l’autre, formant un tout passionnant. [...] C’est un exploit de ciseler un texte aussi dense avec une écriture libre et fluide, alerte et vivifiante. Bravo pour cette belle narration historique ! [...] J’aime votre regard sur Céleste. Vous mettez en lumière ses valeurs de femme intègre, simple et authentique, « hors du temps » ( ?) [...] Pas une seconde votre lecteur ne doutera de la véracité de son témoignage car vous accompagnez Céleste avec une bienveillance étayée, scrupuleuse et attentive. [...] J’ai beaucoup appris dans votre livre et vous en remercie de tout cœur. »
  • Emmanuelle Chevalier, créatrice des Editions Le Vistemboir. Parmi les publications 2021 : Hélène Waysbord, La chambre de tante Léonie (sélection du prix Céleste Albaret 2021)
  • « Il y une magnifique alchimie dans votre livre : on retrouve Proust, et on trouve Céleste, on retrouve Proust grâce à Céleste, et Céleste par Proust. Tout naît l’un de l’autre, l’un par l’autre. Et il y a finalement ce miracle (un miracle athée, bien entendu) : on sent Proust vivre tout au long du siècle, par Céleste, au-delà de Céleste. Son amour de Proust, qui est le contraire de l’idolâtrie fétichiste, rend l’œuvre encore plus présente. Céleste aurait aimé votre livre. Il montre à quel point LA RECHERCHE est, avant tout, une aventure humaine unique. »
  • Patrice Le Heuzet – alias « Le clown Primevère ». Dernier spectacle : Un heureux hasard

« Votre biographie de Céleste Albaret apporte à la connaissance de Marcel Proust un intérêt encore plus attentif. En dévoilant l'intime de cette relation ancillaire au sens le plus noble, votre récit est essentiel pour découvrir ces deux personnalités que tout pouvait opposer et qui se situe par l'intelligence de l'un et de l'autre au-delà de toute appréciation habituelle. Votre art du récit, lié à la richesse d'une information plus qu'abondante et sans équivoque, votre "honnêteté" héritée de notre merveilleux XVIIème confirment ce magnifique talent déjà évident dans vos précédents ouvrages. »
Édouard Exerjean - Pianiste, lecteur et comédien

« Vous avez réussi à suivre Céleste après la mort de Proust. La permanence du souvenir vous y a aidée, mais c'était tout de même un tour de force de parvenir à conserver de l'intérêt à cette vie qui semblait ne plus en avoir pour un proustien. En réalité vous montrez bien comment Céleste épouse la courbe de la reconnaissance de Proust, si bien que lire sa vie telle que vous l'écrivez, c'est réviser la manière dont Proust a été reçu en France et dans le monde. […] Le grand apport de votre travail restera sans doute la manière dont vous pistez les contrevérités de Céleste, ce qui permet de donner plus de poids à ses vérités en mettant à leur place les points aveugles qu'elle a, volontairement ou par nature, culture, éducation, mis de côté.
[…] Vous avez mis cette fois votre probité au service de Céleste, vous en sortez grandies l'une et l'autre.
 »                                                                                                                                                                                               Jean-Marc Quaranta                                                                                                                                                                                                                                                                            Derniers ouvrages parus : Un amour de Proust, Alfred Agostinelli, Collection Bouquins, Éditions Robert Laffont (Prix du Cercle proustien de Cabourg Balbec 2021) et Marcel Proust, Le Temps perdu, le manuscrit refusé (éditions établie, présentée et annotée par ) ,chez le même éditeur (novembre 2021).

  • • « Merci d’avoir fait revivre de manière si compréhensive et amicale  cette femme exceptionnelle. »
  • Jean-Yves Tadié
  • Dernier ouvrage paru : Proust et la société, Gallimard (novembre 2021)
  • • « Votre livre est, comme l’écrivait Victor Hugo, « une lumière que l’on doit laisser rayonner ». Merci pour l’hommage unique que vous rendez à Céleste, qui va faire date. Votre livre sera dans mon cœur comme une boîte de chocolats et se refermera comme un coffret à bijoux. »                                                                                                                                                                    Josette Ygrié, habitante d’Auxillac, amie de Céleste (voir son témoignage sur Céleste dans mon livre, pp. 342-344).

 

Lire les avis des lecteurs sur Amazon et sur FNAC.com

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site web et votre expérience d'utilisation. Les cookies utilisés pour le fonctionnement essentiel de ce site ont déjà été configurés. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

  I accept cookies from this site.
EU Cookie Directive Module Information